Enable JavaScript to use this application.

Nouveautés

Avec l’explosion des terminaux numériques mobiles, nos modes de consommation ont été modifiés en profondeur. Plus question aujourd’hui de consommer sans être passé au préalable par la case Internet…et les réparations automobiles n’échappent pas à la règle !  

Internet : la vitrine des réparateurs

Selon les derniers chiffres publiés par l’institut GfK, 50 % des Français de 11 ans et plus sont désormais équipés d'un smartphone. Et ils seront sans doute plus nombreux encore à la fin de cette année, puisque le cabinet estime que le marché français devrait croître à 20,5 millions d'unités… Des terminaux mobiles, reliés 24 heures sur 24 à Internet, et qui permettent aux consommateurs de pouvoir acheter, partager, se renseigner, partout, tout le temps… même lorsqu’il s’agit de trouver les meilleurs coûts pour l’entretien et la réparation de son automobile. En témoigne la montée en puissance, par exemple, des plateformes spécialisées telles que Allogarage ou bien Revisersavoiture.com.

C’est ce que dévoile le rapport 2016 de DAT, réalisé conjointement avec l’institut GfK. Ainsi, en 2015, 92 % des personnes interrogées lors de cette vaste enquête, disposaient d’un accès à Internet. Or, 57 % d’entre elles se sont rendues sur la page d’accueil d’un centre de réparation en faisant leurs recherches en ligne. Et 38 % d’entre elles ont admis qu’elles faisaient systématiquement des recherches sur Internet avant de prendre un rendez-vous, histoire de consulter le coût et les offres de prestations. D’autant que désormais, la plupart des garages ou centre de réparations rapides disposent, sur leurs sites Internet, de l’option « prise de rendez-vous » qui ne nécessite plus de se rendre in situ ou de téléphoner.

Reste que, selon les tranches d’âge des automobilistes, les attentes sur Internet s’avèrent être assez différentes. D’un côté, 29 % des automobilistes de moins de 30 ans prennent volontiers rendez-vous en ligne avec leur garagiste… Un chiffre qui tombe à 9 % pour les 60 ans et plus (et à 25 % pour les 30-49 ans). Enfin, le lieu d’habitation des internautes conditionne, lui aussi, l’utilisation systématique d’Internet. Ainsi, d’après le rapport 2016 de DAT, les automobilistes résidants dans des villes de plus de 500 000 habitants sont plus enclins à prendre rendez-vous (33 %) ou à passer une commande de réparation (27 %) en ligne. En revanche, dans les zones rurales, la proximité a encore manifestement voix au chapitre.

 

Back

Nouveautés

L’automobiliste serait-il un assisté ? Dans son étude DAT Report 2017, DAT a pris le temps de s’intéresser à la manière dont les automobilistes décident qu’il est temps de changer l’huile de leurs voitures. Grâce au carnet d’entretien desdits véhicules ? Non : grâce à l’électronique embarquée !
In humanis Dans le récent rapport de DAT sur le rapport de l’homme et de son automobile, nous découvrons que ce qui compte le plus chez un réparateur, c’est sa sympathie… Pas banal !
Quand le Dieselgate subit l’ire des consommateurs Alors que l’affaire du « Dieselgate » de Volkswagen a défrayé la chronique l’année dernière, DAT s’est demandé, quelle influence « l’affaire » avait eu sur les acheteurs de voitures, tant en VN qu’en VO.
Acheter un VN...c'est long ! Dans sa dernière étude DAT Report 2017, DAT a essayé de quantifier la durée du processus d’achat d’une automobile. Moralité : plus la voiture est neuve, plus la prise de décision est longue.
In conso veritas Et si la consommation de carburant annoncée par les constructeurs était réellement différente de celle constatée par les automobilistes ? Cette question, DAT l’a posé, pour la première fois, à de récents acheteurs de véhicules. Verdict.
I feel good L’achat d’une voiture est-il une expérience ou bien une simple nécessité ? Dans sa dernière étude baptisée DAT Report 2017, DAT s’est penché sur les émotions générées par l’achat d’une voiture. Edifiant !
SilverDAT Rental Index Calculer précisément les coûts de remplacement et la valeur résiduelle des véhicules en cas de sinistres, c’est désormais possible et facile, grâce à SilverDAT Rental Index.
Internet : la vitrine des réparateurs Avec l’explosion des terminaux numériques mobiles, nos modes de consommation ont été modifiés en profondeur. Plus question aujourd’hui de consommer sans être passé au préalable par la case Internet…et les réparations automobiles n’échappent pas à la règle !
La voiture, cet outil de liberté Plans d’austérité, disette économique, pouvoir d’achat en berne… La conjoncture est telle que l’on se demande si la possession d’une voiture, par les temps qui courent ne tiendrait pas surtout du caprice ! Et pourtant…
Acheteur VO vs. Acheteur VN Connaître le monde de l’automobile, c’est avant tout en connaître les usages. Pour dresser les véritables contours du paysage automobile Allemand, DAT s’est octroyé l’aide de l’institut GfK. Résultat : un constat édifiant sur l’automobiliste et son auto, de l’achat à l’entretien, en passant par un portrait des acheteurs VO vs. VN parfois assez éloigné des modes de consommation français !