In humanis

Dans le récent rapport de DAT sur le rapport de l’homme et de son automobile, nous découvrons que ce qui compte le plus chez un réparateur, c’est sa sympathie… Pas banal !

« Pourquoi un consommateur choisit-il un atelier de réparation plutôt qu’un autre ? » Dans son Rapport 2017, DAT donne une réponse claire : la différence tient dans l’humain ! Lorsque cette question a été posée aux « sondés » en effet, le critère de sélection le plus fréquemment cité a été « une équipe sympa » ! A l’heure où Internet n’a jamais pris autant de place dans nos modes de consommation, la réponse a de quoi étonner. D’autant qu’il est difficile d’accorder tout le crédit à des mécaniciens sur leurs seules compétences sociales. Et pourtant, les critères de qualité du travail ou encore d’expertise des équipes n’arrivent, respectivement qu’en cinquième et en huitième position !

En revanche, un bon emplacement et la qualité du service client et de l’information jouent, eux aussi, un rôle d’importance dans le choix de son atelier de réparation.

Bref, la morale de cette histoire c’est qu’un réparateur heureux dans son travail, c’est un réparateur qui transmet ses bonnes ondes aux consommateurs. Comme quoi, la fidélisation et le service client tient surtout à un sourire… 

Recommandez à